Allocations après une occupation à l’étranger

Le travail effectué à l’étranger peut être pris en considération pour avoir droit aux allocations de chômage en Belgique. Cependant, seules les journées de travail prestées dans un pays avec lequel la Belgique a conclu un accord bilatéral ou international, peuvent être prises en compte.

Sauf dans des cas spécifiques (p.ex. les travailleurs frontaliers), votre travail effectué à l’étranger doit être suivi par au moins trois mois de travail salarié en Belgique.

Obstacles aux droits

En ce qui concerne le travail en dehors de l’UE ou si vous ne possédez pas le statut de réfugié ou d’apatride, votre nationalité peut constituer un obstacle à la prise en compte du travail à l’étranger. Un accord bilatéral déterminé peut éventuellement prévoir  l'accès à ce droit.

Vous n'avez pas la nationalité belge?

Pour ouvrir ou maintenir vos droits, vous devez dans tous les cas séjourner de manière légale sur le territoire belge.